Nous sommes heureux de vous annoncer la formation d’un à Jérusalem, dans l’esprit de ce blog. Ce part d’un constat: alors qu’en Israël, les centres d’études ouverts fleurissent depuis une décennie, le choix de cours en langue française reste relativement monolithique, tout particulièrement en ce qui concerne les cours mixtes ou pour femmes.

C’est pourquoi nous créons ce Beit Midrash qui proposera des études sur textes dans un esprit ouvert et indépendant. À partir du mois de Janvier, le Beit Midrash proposera trois sessions d’études. La première sera talmudique, sous la direction de Bitya Rozen-Goldberg, la première (et unique) femme francophone à avoir obtenu une smikha (ordination) orthodoxe au Kollel de Pardes.

la seconde sera dirigée par moi-même, Gabriel Abensour, et traitera de philosophie de la , à travers une étude rigoureuse de responsa divers.

la troisième sera dirigée par Dr. Eliora Peretz, sur le thème: « Tu aimeras ton prochain comme toi-même, voyage avec un verset à travers la littérature rabbinique. »

Afin de nous préparer au mieux à l’ouverture du Beit Midrash, nous vous invitons à remplir dès à présent le formulaire de pré-inscription et à diffuser cette annonce au près de vos contacts yérosolomitains:

Pour remplir le formulaire, cliquez ici

 

Dates des différentes sessions: 

Les cours auront lieu le lundi soir à Jérusalem, 8 rue Agron, de 19h45 à 21h45, à l’exception de la session de Gabriel Abensour, qui aura lieu le lundi soir au Machon Pardès, 29 rue du General Pierre Koenig, à Jérusalem. 

Tarif pour les 3 sessions: 300 shekels.

Première session de 6 cours, du 2/01 au 6/02, par Bitya Rozen-Goldberg. Tarif: 120 shekels.
Deuxième session de 4 cours, du 27/02 au 27/03, par Gabriel Abensour. Tarif: 80 shekels.
Troisième session de 6 cours, du 08/05 au 12/06, par Dr. Eliora Peretz. Tarif: 120 shekels.

Description des sessions et biographie des enseignant/es

Morceaux choisis du traité Avoda Zara: Identité, l’Autre et les aléas de la vie.

Choisissez un/e partenaire* et embarquez-vous pour un voyage dans le monde du talmud! Venez découvrir ou approfondir les techniques de la compréhension du texte et l’art de la composition talmudique.

Nous étudierons en havruta puis tous ensemble, six unités talmudiques qui touchent à la définition fantasmée ou souhaitée de l’identité collective, à notre rapport à l’autre social et religieux, à l’humanisme et aux nécessités de la vie dans des contextes historiques changeants.

*nul besoin de venir accompagné/e!

bityaBitya Rozen-Goldberg est membre du Kollel de Pardes. Elle a étudié à Midreshet Lindenbaum, à Beit Morasha et a reçu sa smikha chez le Rabbin Daniel Landes, ancien directeur de Pardes. Elle est diplômée de la Sorbonne en Histoire ancienne et travaille comme guide touristique depuis 8 ans. Bitya est membre du partnership minyan Hakel à Jérusalem, et croit à une halakha responsable, honnête et engagée.

Une halakha dynamique? Étude sur l’évolution et les limites de la loi juive.

Dans cette série nous explorerons le dynamisme de la halakha sous un angle philosophique et historique, en nous penchant notamment sur les principaux enjeux contemporains (statut des femmes juives, place de la science, etc…).

La halakha se résume-t-elle à un simple recueil de rituels et d’interdits ? La halakha a-t-elle évoluée au cours des siècles ? Quelles sont les/ Y a-il des différences philosophiques entre ashkénazes et séfarades ? Tant de thèmes que nous aborderons ensemble, autour d’une étude sur texte.

gabGabriel Abensour a étudié 5 ans à la Yeshivat Hakotel et étudie en ce moment au Kollel d’halakha « Har’el ». Il termine actuellement un programme de philosophie, économie et politiques à l’Université hébraïque de Jérusalem et débute un M.A. en études juives, où il se focalise sur la pensée rabbinique séfarade. Gabriel a également fondé en 2009 Le blog Modern Orthodox qu’il anime en collaboration avec Emmanuel Bloch.

Tu aimeras ton prochain comme toi-même, voyage avec un verset à travers la littérature rabbinique.

Dans cette série nous suivrons le voyage d’un seul verset de la Torah à travers ses manifestations dans la Mishna, le Midrash et le Talmud, son utilisation dans les textes de la mystique juive et de la tradition philosophique. De cette manière, nous aborderons la façon dont la littérature du judaïsme évolue et de quelle manière le Tanakh constitue le fil conducteur de cette évolution. Grace au thème « aimer son prochain », nous aborderons les multiples interprétations qu’ont fait naitre ce commandement positif de la Torah et verrons dans quelles mesures elles sont basées sur différents narratifs relatant plusieurs visions du monde et de soi-même intrinsèques au Judaïsme.

eliora-peretz-1Dr. Eliora Peretz est chercheuse associée à l’Institut Truman pour l’Avancement de la Paix (Université Hébraïque de Jérusalem), au CRFJ/CNRS et conférencière à Yad Vashem. Ancienne élève de la Yeshivat Hadar de New York (08′-10′), elle a effectué son Alyah en 2010. Elle coordonne depuis 2014 un programme d’été en français au sein du Beit Midrash du Centre Fuchsberg. Elle étudie actuellement au Machon Schechter.

2016-12-19-ta-shma-flyer

Print Friendly

Billets relatifs